Pierre Larimar

LARIMAR

Sur le plan mental :

Le larimar est réputé pour avoir des propriétés apaisantes et d’équilibre sur le psychisme et le corps. Celui qui porte par exemple un collier, un bracelet, une gourmette ou un quelconque objet fait de cette roche semi-précieuse reçoit de façon automatique des énergies positives, nécessaires à l’épanouissement de son âme.

Sur le plan physique :

Roche du bonheur et fierté des dominicains, le larimar est utilisé dans plusieurs méthodes de guérison. L’on conseille d’ailleurs aux personnes souffrant de maladies rares et orphelines ainsi qu’aux femmes récemment accouchées d’en porter. Pour les nouvelles mamans, elle aide à la fortification des surrénales, à la régénération des organes reproducteurs et à la fabrication rapide et abondante du lait maternel. Par contre, pour les futures mamans, la roche volcanique peut être utilisée en acupuncture pour faciliter l’accouchement. C’est un élément très utilisé par les reflexologues pour détecter les points déficients des méridiens, afin de les redynamiser adéquatement. La principale technique alors utilisée est le drainage, et les organes sur lesquelles elle est censée agir sont nombreux. Il peut ainsi s’agir d’un drainage du foie, de la vésicule biliaire, de la rate, etc. D’aucuns prétendent même qu’en utilisant le larimar pour le massage des plantes de pieds, il remplit d’énergie positive les points vitaux et favorise une reconstitution rapide des tissus. 

Origine et composition :

Aujourd’hui, les bijoux en pierre larimar, montés sur de l’or ou sur de l’argent, sont célèbres dans les Caraïbes, en République dominicaine et en Italie. Les colliers, bracelets et pendentifs de grande valeur sont d’ailleurs ceux fabriqués à base de larimar bleu, profond ou simplement azur. Cette variété de pectolite rare est née des éruptions de volcans qui se sont produites principalement dans l’île Hispaniola, il y a environ 1 milliard d’années. Celles-ci auraient facilité un agencement et association d’éléments chimiques, sodiques et calciques, tels le basalte, l’andésite et le silicium-oxygène. Cette roche fine (depuis 1979) est issue d’une cristallisation du gaz et des matières incandescentes à l’intérieur des cheminées volcaniques. Elle a également un côté mystérieux. L’on attribue à cet effet à Edgar Cayce (1877-1945) une prophétie relative à la découverte dans les îles caraïbes d’une pierre qui aurait des pouvoirs miraculeux de guérison et qui aiderait à la communication. Selon lui, c’est le socle fondateur de l’Atlantide. Il est prouvé de nos jours que cette roche semi- précieuse, photosensible a de bonnes propriétés thérapeutiques. Toutefois, au fil du temps, le larimar peut perdre sa belle coloration. Or, plus la couleur bleue est foncée, plus la pierre est précieuse. 

Source : https://www.france-mineraux.fr/vertus-des-pierres/pierre-larimar/

Subcategories

Active filters